Des photos émouvantes grâce au football…

Les 30 années qui précédèrent l’an 2000 furent les pires (je crois) que connut l’Irlande du Nord et la République d’Irlande toute géographie confondue quant aux conflits urbains qu’ils connurent!

On les a appelé des Troubles et ce malgré la durée, des accords de paix furent conclus en 1998, mais sincèrement je ne crois pas que la “flamme dévastatrice” soit totalement éteinte

On parle quand même de plus de 3000 morts, civils et militaires et près de 50000 blessés, je n’aborderai pas ici le nombre de faits ayant engrangé de tels chiffres!

Revenir sur cette période peut toutefois se faire pacifiquement par le biais de photos

Je sais que la mode n’est plus à l’argentique, mais les “professionnels” l’utilisent encore , même sous forme hybride, et ce pour rendre une image plus net de la situation/du sujet

Kaveh Kazemi, un photographe iranien de renom que je ne connaissait pas, vient de sortir un recueil sur le sujet… “Grâce” à George Best (1946-2005), ce footballeur emblématique né en Irlande du Nord!

Le journaliste a fait connaissance de l’ancienne gloire du club de Manchester United en 1980 dans le centre animé de Londres, ils ont pu se rendre compte ensemble des événements via les images médiatiques quasi journalières

“Quand arriva la révolution iranienne et que l’on baptisa l’une des rues de Téhéran du nom de Bobby Sands, gréviste de la faim, j’ai voulu voir de plus près cette Irlande du Nord en guerre”

Ne connaissant personne sur place, il contacta George Best sans savoir son origine protestante

La suite est faite de voyages où les militaires, les peintures murales ou des événements plus “intimes” comme des funérailles lui permirent des clichés d’exception

Dans le désordre parmi ses rencontres , Martin Mc Guinness et Gerry Adams, à l’époque co-leaders du Sinn Fein, le révérend Ian Pailsley ayant le même grade pour le DUP et même Peter Robinson, le futur Premier d’Irlande du Nord dans les années 2000…lors d’une marche à Derry

Son dernier voyage sur place eut lieu juste après l’attentat à la bombe d’Omagh en 1998… J’y étais quant à moi une semaine auparavant, soit le 8 août en compagnie de 3 amis et je ne remercierai jamais assez le Destin, car pourquoi eux et pas nous…

 

3 thoughts on “Des photos émouvantes grâce au football…

  1. hello Philippe
    je ne crois pas non plus qu’elle soit totalement éteinte il ne faudrait pas grand chose, souhaitons que non non et non !

    bon WE bisous ☺

Répondre à Philirlande Annuler la réponse