Le whisk(e)y c’est bien, mais comment et pourquoi…

Rencontre du 3e type, peut-être pas un extra-terrestre, mais sans aucun doute un “magicien”!

On ne parlera  pas ici de tour de passe-passe ou encore de mystifications, mais…

Le talent est réel et même s’il l’appelle “un travail de rêve”, sa réputation et son savoir ne sont dûs qu’à la pratique, et tout cela au sein de la Old Bushmills Distillery ( NO de l’Irlande du Nord)

Il a un nom, Colum Egan, et son trajet à travers le monde du whisky lui permet d’être à même d’établir certains principes quant aux whisk(e)ys

Ceci n’est pas une Bible !!!

** La différence entre les dénominations vient de leur distillation, en Irlande, 3 fois, quant aux autres même les Japonais, 2 passages seulement par l’Alambic…

** Chaque dégustation se fait davantage avec le nez qu’avec le palais, même s’il est important, ne songeons qu’aux whiskys tourbés

** Blended ou Single malt, c’est une question de goût, l’important étant de savoir que dans le premier cas il s’agit d’un mélange de multiples provenances

** Ice cubes or Not, à chacun sa manière de le consommer, sec, en cocktail ou sur glace… Take fun with it!

** On vient de parler de cocktails, OK, mais lesquels vu leur diversité? Il a une préférence pour un Black Bush Old Fashioned ou Whiskey Sour, on parle ici d’un mélange de whisky, jus de citron, sucre et, si vous le sentez (BIEN), d’un soupçon de blanc d’œuf

** L’âge est un des éléments importants, car plus il reste dans le tonneau, plus il interagit avec le bois et l’air ambiant, influençant la saveur et la complexité du breuvage

** Une conservation au frigo, c’est une question de goût, de plus il n’y a pas de vieillissement supplémentaire en bouteille une fois le liquide extirpé des barils et quand la bouteille est ouverte, il est conseillé de la garder hors soleil et bouchonnée hermétiquement...

** Pourquoi de tels prix quant on voit des single malts, parce qu’ils vieillissent mieux bien plus longtemps…

 

Quoi dire finalement à n’importe quel buveur de whisky: “Buvez comme vous l’aimez, il n’y a pas de règles !”

 

2 thoughts on “Le whisk(e)y c’est bien, mais comment et pourquoi…

Répondre à josiane80 Annuler la réponse