La littérature fait vendre mais pas n’importe laquelle…quoique…

Etre écrivain, c’est normalement vivre de sa plume, même si l’Histoire nous révèle bien souvent qu’il n’en fut pas toujours le cas!

Le nom de JP Donleavy, pour James Patrick, un auteur irlando-américain, vous titille-il quelque part?!?

Et pourtant cet auteur à succès a laissé après décompte suite à son décès en 2017 à l’âge de 91 ans, plus de 2 millions d’euros à ses héritiers…

L’écrivain, un ami personnel de l’acteur Johnny Depp, a résidé un grosse partie de son existence dans une très belle demeure des environs de Mullingar (comté Westmeath) dans le centre de l’Irlande, à la suite du succès de son livre basé sur des personnages de Dublin “sortant du droit chemin” et ce à la fin des années 40.

Le nom de ce roman publié au départ “via la bande pornographique”, est The Ginger Man et s’est depuis vendu à des millions d’exemplaires dans le monde.

Parmi ses autres livres, mentionnons A Fairy Tale of New York, dont le titre a été emprunté par Shane MacGowan pour sa chanson classique du même nom.

En plus d’être un auteur à succès, il était aussi propriétaire terrien et agriculteur dans un domaine acheté avec les redevances de son livre le plus célèbre.

Il avait repensé à un film issu de son livre, un projet avec Johnny Depp qui lui avait rendu visite près de Mullingar à plusieurs reprises, le film n’a jamais abouti

2 thoughts on “La littérature fait vendre mais pas n’importe laquelle…quoique…

Leave a Comment