Bœuf irlandais à la sauce…latino?!

Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’Irlande qui depuis des mois déjà doit faire face aux conséquences de l’avènement d’un (futur) Brexit, qu’il soit douloureux ou non, tant au niveau des échanges commerciaux que de la libre circulation des personnes entre les 2 îles…

Voilà qu’en plus, l’Europe s’en mêle maintenant avec la récente décision (controversée) de celle-ci de signer un accord avec la zone Mercosur (Argentine-Brésil-Paraguay-Uruguay) pour l’importation de viande bovine

Des voix de s’élever notamment du côté des agriculteurs mais aussi des consommateurs et autres utilisateurs comme les chefs de cuisine dont la renommée s’est faite autour du bœuf irlandais

“On ne met pas en doute la qualité du bœuf argentin par exemple, mais bien son conditionnement pour être expédié de par le monde, emballé sous vide mais baignant dans son propre sang” et à un prix défiant toute concurrence…européenne, on parle quand même de 50% en moins!

C’est toute l’Europe qui risque d’être ébranlée par de telles décisions allant à l’encontre des intérêts des pays membres, car finalement ce n’est pas l’Irlande qui a pris cette décision, celle-ci est prise à travers l’Union européenne et l’Irlande ne sait pas dire “non” du fait de son appartenance à celle-ci… Dilemme logique!

L’Irlande est le 5e exportateur de viande bovine au monde, le 1er en Europe et 90% de son bœuf est exporté…mais beaucoup moins loin, pour cela, la viande vieillie à sec est exportée sur l’os, gardant davantage ses qualités… Rien donc de comparable avec un produit sous vide qui a déjà voyagé pendant 3 semaines par bateau, et là on est pas encore réellement fixé sur le temps réel entre l’abattage des bêtes et sa livraison en Europe!

C’est vrai que les consommateurs sont conscients qu’à un certain prix, un produit ne peut être aussi bon, mais... En restauration, on en est sûr, on continuera la filière irlandaise, car on ne pourrait se permettre de décevoir sa clientèle par une baisse de qualité de la viande

Mais la politique ne s’encombre pas toujours de ce genre de critères comme bien d’autres aspects plus réels à l’heure des inquiétudes climatiques! La production de viande bovine est en effet l’une des principales causes de la déforestation tropicale, on ne peut oublier que chaque heure, une surface équivalente à 2 terrains de football de forêt disparaît au Brésil!

 

6 thoughts on “Bœuf irlandais à la sauce…latino?!

  1. hello Phil
    cet engagement est fortement contesté j’ai entendu (vaguement) vrai que pourquoi acheter si loin alors qu’on a ce qu’il faut plus près dont l’Irlande

    on a pas encore fini avec ce Brexit vrai que les irlandais ne sont pas très tranquilles là, a quelle sauce vont ils être mangé ?

    bon WE bisous ☺☺

    • c’est vrai, rien n’est clair quant au Brexit, mais….
      mais la mal bouffe, c’est le comble alors qu’on a tout du bon tout près de chez nous!
      bonne soirée bizz

Leave a Comment