Powerscourt, des jardins et…une distillerie!

Si vous visitez Dublin et que le temps ne vous est pas (trop) compté, n’hésitez pas à vous lancer plein sud sur une trentaine de kilomètres, en direction de Powerscourt Estate (comté de Wicklow), un havre de paix et de fraîcheur

S’étalant sur 400 hectares, les jardins, les  fontaines et même une cascade vous feront penser à la France et à Versailles… D’ailleurs, la pomme n’est pas tombée loin de l’arbre vu que le propriétaires d’origine (française) s’appelait Monsieur La Poer, d’où la déclinaison anglaise de nos jours…

Qui dit balade, dit soif, même si le beau temps irlandais n’est pas toujours de la partie, d’où l’idée des propriétaires actuels d’augmenter “l’offre” des activités possibles sur le domaine

C’est ainsi que produisant déjà plusieurs variations d’un whiskey du cru sous le nom de Fercullen, faisant référence sans nul doute à l’ancienne dénomination, Fera Cualann, un territoire plus important datant d’avant le XVe siècle incluant la propriété, il a été décidé d’inaugurer une nouvelle distillerie accompagnée d’un centre d’accueil. Cela a été fait évidemment dans la lignée des rénovations initiées à l’ancien moulin jouxtant l’hôtel dans l’attente de la venue… d’un terrain de golf!

Qui dit améliorations, dit argent, le projet immobilier s’accompagnait donc d’un programme concernant la mise en fût du produit de l’ordre de…20 millions d’euros. Mais les investisseurs ne seront apparemment pas uniquement de leurs poches!

Parmi ceux-ci, les premiers (397 pas un de plus…) seront d’ailleurs les mieux servis: pour 7800€, ils pourront acquérir  un tonneau de 200 litres pour 7800€ de la première cuvée arrivée à maturité!

Pourquoi 397?? c’est tout simplement la hauteur en pieds de la fameuse cascade de l’endroit …

Ils n’ont pas fait appel à n’importe qui pour la réalisation du nouveau projet, en l’occurrence Noel Sweeney, l’un des distillateurs les plus prestigieux d’Irlande du Nord, intronisé il y a peu dans le Temple du whisky

Et le moins que l’on puisse dire c’est que le prix en vaut la chandelle: 5 salles de dégustation, un café et une boutique de cadeaux comme partout, mais aussi une salle de projection et des salles de maturation accessibles…

Pour les personnes plus matérialistes, il est actuellement demandé 44€ pour la bouteille d’entrée de gamme (blended) et quand même 92,50 pour un single malt de 14 ans d’âge!

 

2 thoughts on “Powerscourt, des jardins et…une distillerie!

  1. c’est vrai qu’elle vaut le déplacement, il y en pas mal de “sauvages” une fois sur des hauteurs pendant ou après les grosses averse

Leave a Comment