Mac Arthur…

La légende du roi Mac Arthur ?! Oubliez-là…

Personnellement, il m’est impossible de “vivre” sans musique, ce n’est peut-être pas la première chose que je fais en me levant, mais une fois ma tasse de café en main, il me faut du “bruit”

Ce n’est pas l’habitude d’un vieux solitaire, mais plutôt la conséquence, je dirais la suite logique d’une jeunesse bercée par l’avènement des “radios libres” et la découverte de nouveaux sons qu’auparavant on ne trouvait que sur des vinyles en “import”!

Pourquoi alors afficher en tête de ce post une affiche de cinéma? Parce que la différence entre un bon film et un excellent passe par sa bande sonore que ce soit une suite de notes ou des chansons

Le général Mac Arthur est célèbre pour son rôle joué dans le Pacifique pendant la deuxième guerre mondiale, c’est d’ailleurs lui qui reçut à bord du cuirassé USS Missouri la capitulation du Japon mettant par là-même fin à la guerre

Encore un clin d’œil au cinéma vu l’utilisation faite à plusieurs reprises de ce célèbre navire (Battleship, Piège en Haute Mer) …

Quel rapport finalement entre Mac Arthur, ma musique et finalement, l’Irlande? Pour le savoir, faisons simplement un bond en arrière, musicalement parlant évidemment

Trop petit pour avoir connu la période Beatles, ce sont les “seventies” qui m’ont bercé si l’on peut dire, mais ce seront les années Disco que j’aborderai avec une de ses reines incontestées, Donna Summer, et l’un de ses titres “Mac Arthur Park” en référence à un parc de Los Angeles où le compositeur évoque à travers des mots sa récente déception amoureuse, nous sommes alors en 1967

Mais, me direz-vous, l’interprétation de Donna Summer date de bien plus tard vu qu’elle fut numéro 1 au Billboard Hot 100, l’équivalent de notre hit parade, et ce pendant plusieurs semaines en…novembre 1978!

En effet, le premier interprète fut un certain Richard Harris qui poussa quelque peu “la chansonnette” (quand même une dizaine d’albums…) tout en connaissant la renommée à travers d’autres sports nobles, comme le théâtre mais surtout le cinéma

Car c’est bien de l’interprète d’Albus Dumbledore, le directeur, dans la saga Harry Potter que je vous parle et dont la carrière est si étoffée de grandes interprétations que je préfère vous renvoyer au Net car toute sélection de ma part ne serait pas objective

L’aboutissement de ce post est que l’ami Richard était bien irlandais, né à Limerick et décédé à Londres en 2002, quelqu’un que personne n’a oublié que ce soit sa jeunesse passée à Kildee (comté de Clare) ou sa carrière de grand acteur à laquelle depuis plusieurs années déjà est dédié dans sa ville natale un Festival du Film

5 thoughts on “Mac Arthur…

Leave a Comment