Hasard des choses…

Avant toute chose, et bien que j’ai encore le temps jusqu’au 31 de ce mois, je souhaite à tout un chacun qui me lit “une bonne année 2019” pleine de…ce que vous voudrez! Les uns attendent de l’argent, d’autres l’amour, la majorité (comme moi, je l’espère…) la santé, bon il reste encore d’autres désirs plus personnels, mais je ne m’y attarderai pas

De retour du beau soleil d’Espagne pour tomber sur la fraîcheur et l’humidité de mon “coin de paradis”, me voilà déjà en pleine préparation de notre prochain voyage qui a de près et de loin un lien avec mon île d’émeraude

Je vous aide: nous y serons du 14 au 20 mars et “pas besoin de se teindre en vert, la ville le fera pour nous”… J’imagine déjà les engrenages s’entrechoquer, je vois aussi de la fumée qui sort des oreilles et un silence de cathédrale là où les méninges se mettent à travailler!

Facile me dira n’importe lequel des fans ou amoureux de l’Irlande, mais les autres???

Allez, un petit coup de pouce 100% irlandais par le biais d’un morceau bien connu mais presque sorti de la naphtaline puisque déjà vieux de plus de 20 ans…

Et oui, il s’agit bien des CORRS, ce groupe irlandais qui connut son heure de gloire dans les années ’90 avant de s’accorder une dizaine d’années de sabbat permettant à certaines de tenter une carrière solo et à d’autres, parfois les mêmes, de pouponner

Alors, que vous inspire ce clip si vous n’avez pas encore fait le rapprochement? Il s’appelle “So young”, mais la jeunesse n’a rien à voir avec ce voyage, quoique parfois j’en aurais bien besoin d’une poignée de réserve…

Bon, dernier indice, nous serons au bord des Grands Lacs nord-américains, frontière naturelle entre le Canada et les Etats-Unis, j’en vois déjà faire des recherches sur le web!

Et oui, nous avons choisi cette année comme destination pour la Saint-Patrick la ville de CHICAGO, le long du lac Michigan, ville qui à cette occasion, teindra son fleuve de vert

Voilà qui est clair pour notre prochain périple irlandais, le lien avec les Corrs étant évident, mais quel est cependant le rapport avec cette chanson en particulier?

Si vous n’avez pas encore trouvé, l’explication vous est dévoilée dans la bande verte…irlandaise

le clip a été tournée à Chicago, plus précisément sur la Federal Plaza, à l’ombre d’un flamant rose

Ce n’est pas tout à fait une blague, il s’agit cependant bien d’une sculpture rouge haute de 16 mètres pour une masse de 50 tonnes… Pourquoi le rouge? Selon son auteur, Alexander Calder, pour pallier à “la noirceur des buildings” l’entourant! 

[collapse]

Pour preuve, mais en miniature…

 

2 thoughts on “Hasard des choses…

Leave a Comment