Les Brigades d’Irlande…

Tout a débuté vers la fin de la guerre 40-45, sans savoir à quel moment on y ferait appel!

En effet, la Belgique, pays occupé, ne disposait plus d’armée au sens propre du terme, donc elle conclut un accord avec la Grande-Bretagne de manière à remettre sur pieds une certaine force…

 

 

Les instances dirigeantes se mirent d’accord sur 3 divisions, 6 brigades d’infanterie, un régiment d’autos-blindées et un régiment d’artillerie, les brigades d’infanterie étant primordiales car susceptibles de servir en cas de prolongation du conflit…

La 1ère brigade, la plus connue, la brigade Piron, resta sur le territoire belge tandis que les 5 autres prirent la direction de l’Irlande du Nord après 15 jours de formation sur le sol belge.

 

 

Une fois sur place, la période d’instruction prévue de 6 mois fit en sorte que pour la participation aux combats, la “chance” ne fut pas de leur côté.

Exception faite de la brigade Deinze, plus proche des chasseurs ardennais, les autres Brigades d’Infanterie faisaient référence à des faits de batailles de la guerre 14-18, Yser, Rumbeke, Steenstraete et Merckem

 

La 4e brigade “S”, celle qui nous concerne, fut créée en mars 45 mais ne combattit jamais, mais comme les autres non-combattantes, elle fut réorganisée et acheminée vers l’Allemagne occupée!

C’est le résumé d’une certaine histoire, mais c’est une manière de rendre hommage à pas mal de participants volontaires sur un échiquier guerrier!

 

2 thoughts on “Les Brigades d’Irlande…

  1. Figure-toi que depuis plusieurs semaines, quand j’arrivais sur ton lien, je voyais l’article de reprise de ton blog, rien de plus récent. Aujourd’hui je me suis obstinée (et j’ai bien fait 🙂 ) et ai donc trouvé ceci très intéressant, j’ai un ami dont le papa était dans la brigade Piron 🙂

Leave a Comment