Quand le spectre du Brexit touche l’enseignement…

La dead-line du Brexit étant fixée au 29 mars prochain, il n’est pas un jour sans que l’on en parle, que ce soit au niveau de ses futurs impacts politiques ou économiques…

Mais la coupure semble devoir toucher d’autres domaines tel l’enseignement par exemple, et pas n’importe lequel!

Le très célèbre Trinity College a en effet constaté une baisse des demandes d’inscriptions en provenance de la Grande-Bretagne mais également de l’Irlande du Nord toute proche…

Et pourtant, la plus vieille université irlandaise créée en 1592, a toujours été fière d’accueillir dans ses rangs de nombreux britanniques et ce, dans des disciplines aussi variées que l’électronique ou la sociologie en passant par le théâtre, le droit ou encore la médecine.

Les baisses varient selon les domaines entre 15 et 20% selon l’origine des étudiants, l’impact étant le plus important pour ceux les plus proches

On peut donc supposer que le futur Brexit doit être dans la pensée des personnes intéressées, mais surtout de leurs parents pour qui le change €/£ de moins en moins favorable entre aussi fortement en compte…

C’est une constatation, mais  il faut quand même savoir que chaque année, le campus accueille près de 15.000 étudiants sans compter le flot journalier de touristes qui se présentent à la bibliothèque pour voir le Book of Kells, un manuscrit illustré de motifs ornementaux, rédigé par des moines de culture celtique aux environs de l’an 800, donc…

3 thoughts on “Quand le spectre du Brexit touche l’enseignement…

  1. hello Philippe
    je comprends l’inquiétude de certains…oui pas fini d’en parler et de se concrétiser ce Brexit
    wait and see parait que bcp partent s’installer en France….

    bonne soirée bisous ☺☺

  2. Bonjour Philippe… Un tout petit mot pour te dire bonjour oui ça ne doit pas être facile a gérer..Aujourd’hui…le soleil est encore au rendez-vous, que demander de plus !
    Je te souhaite une bonne journée…
    Et te fait de gros bisous virtuels !

  3. Bonjour Philippe…Je crois qu’il vont le regretter longtemps d’avoir quitté l’Union Européenne….
    Je ne sais si c’est pareil chez toi mais ici il a plu la nuit et c’est encore un ciel gris maintenant mais se sera surement partagé entre soleil et nuages !
    J’espère que l’on va retrouver un peu de soleil et un jeudi sec, c’est plus gaie !
    Gros bisous mon ami et beau jeudi

Leave a Comment