Couvents, lavoirs, mouroirs…

Tuam-Babies-with-Book-Cover-1920px@01-05-2018-235709-1068x545
A l’époque, bien que seulement 4 années se sont passées depuis, j’avais, enfin le monde en général, avait été horrifié par la découverte de 800 cadavres d’enfants, dont l’âge allait de quelques semaines à 3/4 ans, dans la fosse sceptique d’un ancien couvent irlandais de la région de Galway, à Tuam plus précisément, et ce plus de 50 ans après sa fermeture…
Abasourdi par autant d’horreur, je n’avais pas su taire ma curiosité, tellement j’avais besoin d’évoquer ce drame avec quelqu’un d’autre, un inconnu aurait bien fait l’affaire…
orphelina_inside_full_content_pm_v8
La réponse, ou plutôt la confirmation, me vint d’amis irlandais installés en Belgique, certaines personnes proches dans leur entourage ayant connu cette triste réalité, être fille-mère signifiait devoir abandonner son enfant dans un couvent…sans certitude quant à son futur!
Il n’est pas loin où l’Eglise catholique était toute puissante en Irlande et donc, les jeunes filles qui avait le malheur de tomber enceinte hors mariage, autant de leur plein gré que contre, venaient accoucher dans ces couvents, laissant leurs bébés aux bons soins des nonnes.
Tuam-Babies-4-RTE-1068x622
Enfin quand on parle de “soins”, on est très loin de la vérité: des documents pont prouvés que les bébés étaient gravement négligés, mal nourris et avec un minimum de soins médicaux. Les malades étaient livrés à leur propre sort et seuls ceux qui restaient en bonne santé avaient une chance d’être adoptés ou vendus à des couples riches… (Voir plus loin Philomena)
Dans l’affaire de Tuam, on a su ajouter une touche d’hypocrisie quand l’Eglise catholique irlandaise annonça qu’elle ferait construire un monument commémoratif portant le nom des 800 enfants sur le site de l’ancien couvent… Je crois qu’elle n’a récolté que des fantômes…
image (1)
Heureusement, tout le monde n’est pas sourd (ni aveugle), certaines femmes qui ont accouché dans cet établissement ont déclaré la disparition de leur enfant afin qu’une enquête soit ouverte… Quoi de plus normal…même si je suis pas une maman!
anges-tuam-ok
En y repensant, mes pensées, et mes idées, je dois l’avouer, ont quelque peu été boostées par 2 films que j’avais vus et qui étaient sortis avant le drame!
MV5BMTI2NzU1NTc1NF5BMl5BanBnXkFtZTcwOTQ1MjAwMQ@@._V1_UX182_CR0,0,182,268_AL_
 
En 2001 sort The Magdalena Sisters, où le scandale des laveries au sein des couvents catholiques… Les filles “engrossées” devaient abandonner leur progéniture mais en plus, continuer à travailler pour l’Eglise qui procurait à bon compte (en l’occurrence, rien) des lessives aux gens “fortunés” du coin.
 
 
21058784_20131118171801678
Philomena sort en 2013 et marquera davantage les esprits vu le lien avec une histoire réellement vécue… Philomena ayant accouché hors mariage, a vu son enfant “kidnappé” pour être adopté par une famille américaine.
50 années ont passées et elle n’a jamais cesser de penser, d’aimer ce fils qu’elle a perdu même si elle a (re)fait sa vie. Grâce à un journaliste, elle découvrira le destin qui fut le sien…
Le-Pape-Francois-recoit-au-Vatican-Philomena-Lee
 
Dans la vraie vie, “Philomena” a même été reçue par le pape François, mais sans que cette rencontre ne soit médiatisée, ni gonflée à des fins publicitaires.
 
 
Long article, longues diatribes sur des réalités, beaucoup de faits, idées, images même, à digérer… Une chose est sûre depuis mai 2018, plus de 66% des gens ont voté pour une légalisation de l’avortement, c’est plus qu’un quart de tour à droite!
A woman looks at a new mural of Savita Halappanavar with flowers placed beneath it put up on the day of the Abortion Referendum on liberalising abortion laws in Dublin

1 thought on “Couvents, lavoirs, mouroirs…

  1. J’ai vu moi aussi ces deux films… Un vrai crève-coeur!
    Mon ami Irlandais Nicholas m’a dit (dans les années 70) que sa soeur avait été renvoyée du pensionnat car… on avait trouvé un roman-photo sous son matelas. Ce qui est horrible surtout, dans le cas des accouchements en couvent, enfants laissés mourir etc… c’est que la population, qui savait être héroîque contre les Anglais etc… était soumise à l’Eglise, d’une façon abjecte. Signe des peurs infligées dans l’éducation religieuse, que j’ai bien connue aussi : le péché mortel (et le petit garçon qui ne se confesse pas et meurt sans confession! Et l’autre qui a volé un renard qu’il a caché sous son manteau et qui, parce qu’il ne veut pas avouer, meurt parce que le renard lui a mangé le foie….), le rejet (mes parents divorcés je suis vite devenue, aux yeux des “chères soeurs”, la fille de Satan en personne 🙂 ) et le reste….
    Une religion est une bonne chose mais dans les mains de gens insatisfaits de leur vie/voie, c’est une arme de destruction massive!

Leave a Comment