La faune du 30-11-2006

Les paysages à l’infini sont parsemés non de pâquerettes, mais de bétail en tout genre. Principalement des vaches et des moutons. Prenez garde de ne pas vous trouver sur une route au moment du changement de prairie, principalement quand 150 kg de muscles se rapprochent un peu trop près de votre voiture…
Dans le  cas des moutons, le plus cocasse est que bien souvent leurs prairies ne sont que partiellement clôturées…avec pour résultat des moutons errants ça et là, sans compter leurs aires de repos le long, si pas au milieu des chaussées. A qui appartiennent-ils? Un système de tâches de peinture semble bien rôdé et permet ainsi au moment de la tonte de retrouver leurs légitimes propriétaires…

Leave a Comment